L'hypnothérapie permet l'introduction de changements durables dans
l'inconscient de la personne, changements qui vont dans la direction des
objectifs définis par la personne en début de thérapie. Ces objectifs peuvent
varier en cours de thérapie, une fois que certaines difficultés ont été dépassées.
Les séances peuvent être très différentes d'une fois sur l'autre, rien n'est jamais
figé, m'adaptant aux circonstances et aux besoins de la personne. Elles durent
entre 45 et 90 minutes.
La première séance est consacrée en grande partie à l'anamnèse, c'est-à-dire un
entretien qui me permettra de connaître l'ensemble des renseignements sur la
personne, le déroulement de sa vie, l'histoire de son trouble. J'utilise le dialogue
hypnotique, style P.N.L., qui permet à la personne de conscientiser d'elle-même
la part inconsciente de sa demande (causes et éléments déclencheurs du
trouble). Cette séance permet de faire connaissance et de déterminer ensemble
les objectifs à atteindre. Elle permet également d'expliquer ce qu'est l'hypnose,
de quelle façon elle fonctionne et de répondre à toutes les questions qui
entourent son utilisation (voir la pavé « Les questions les plus courantes sur
l'hypnose »). Cette première séance se termine par un test de rapidité
hypnotique.
Généralement, les séances suivantes se déroulent comme suit :
• débriefing sur les événements intervenus depuis la dernière séance
• phase d'induction (10-20 mns) : pour favoriser la détente
neuromusculaire. On prend conscience de son corps, de sa respiration,
on peut se focaliser sur une image positive
• phase de travail thérapeutique (15-60 mns) : diverses techniques peuvent
être utilisées (suggestions, métaphores, dissociation, modélisation..) qui

vont permettre d'expérimenter de nouvelles ressources dans le
quotidien de la personne face la situation qui pose problème
• phase de réveil ou retour à l'état ordinaire de conscience : en douceur,
à l'aide d'un compte à rebours, pour revenir à la réalité sans sensation
de malaise.
La durée d'une thérapie est imprévisible car elle dépend complètement de la
personne, de sa personnalité, de ses problèmes, de ses motivations... La
fréquence des séances est généralement de trois semaines (exceptée la
deuxième qui a lieu 7-10 jours après la première). Trois semaines
correspondent généralement au délai pour qu'un changement s'opère. La
fréquence peut varier en fonction des besoins et des ressources de la
personne. La fin de la thérapie est décidée en commun. Pour certains
troubles, il sera nécessaire de revenir de temps en temps pour entretenir et
consolider les acquis ou en cas d'événement perturbateur.
J'utilise l'hypnose éricksonienne (conçue par le psychiatre Milton
H.Erickson), utilisée à des fins thérapeutiques (hypnothérapie).
Contrairement à l'hypnose classique, en hypnothérapie, les ordres sont peu
utilisés, on ne programme pas la personne et les inductions sont adaptées à la
personne et à son état psychologique. Les outils proposés sont plus nombreux
(suggestions indirectes, métaphores...) et on peut créer un processus interactif
entre l'inconscient et le praticien, ce qui permet d'introduire des changements
dans le fonctionnement même de l'inconscient de façon durable.
L'hypnothérapie est un processus d'apprentissage qui dépend des actions de
la personne. Le praticien n'est là que pour la guider et l'encourager. C'est
pourquoi il est nécessaire d'être motivé lorsqu'on entreprend une
hypnothérapie.